Rechercher
  • Renaud Malinconi

LE CANAL DU MIDI, AU ZÉNITH DU BONHEUR PENDANT LES 4 SAISONS !

Mis à jour : févr. 10

Au bord de l’Hostel Le Grand Bassin à Castelnaudary



Plongez dans un nid douillet au Le grand bassin !

Rêver, ce n'est pas fuir, c'est s'infiltrer au cœur du vrai monde qui nous entoure. Et quel plus beau chemin que de flâner librement au bord du Canal du Midi pour songer à des jours meilleurs !

Imaginez…

Les chênes blancs, les micocouliers et les platanes survivants taquinent l'onde paisible. On se sent relaxé quand on s'y promène, comme si vous longiez le cours du temps qui passe.

Depuis 1666, le Canal a répandu petit à petit ses veines multicolores entre le pays Toulousain et les littoraux d'Occitanie. Multicolores car y flâner à chaque saison ouvre au regard, des couleurs très différentes et stimulantes.

L'hiver, la pâleur ne cesse pourtant de réchauffer le cœur. L'air frisquet, les canards givrés de plaisir, les bancs un brin délaissés, sèment sur le chemin de halage des nectars de plénitude.

Il suffit de lever les yeux pour cueillir le charme du Grand bassin à Castelnaudary (bassin de 7 hectares), au bord duquel l’ancienne maison éclusière du gardien vous accueille avec ses 5 chambres.

Au printemps, du côté de La Coulée Douce, la venue sonnante et trébuchante de la couleur anis, cavalcade sur les branches. "Elle est arrivée !" s'exclament les platanes et les peupliers qui se remplument à leur tour.

Les écluses revivent aussi, la navigation s'exprime à nouveau. Une nouvelle page s'ouvre pour votre plus grand bonheur.

L'été, c'est l'heure des contemplations bleutées. Les vélos qui flirtent avec la fraîcheur insolente des chemins ombragés, le ciel d'un azur profond jusqu'à 22h, qui vire ensuite à l'indigo puis au violet. Les soirs infinis au bord du Canal, je vous en parle ?

Ces odeurs de grillades au lointain, ces cassoles frémissantes de cassoulet, les grillons qui se mettent sur leur 31, les lampadaires d'un autre temps, les étoiles à travers les arbres, le tintamarre presque discret des canetons farceurs ! Puis vous le voyez arriver à l’horizon ?

L'automne qui souffle, et répand des crayons dorés dans le chevalet des branchages. Il est l'heure d'oublier l'insouciance pour... l'insouciance ! Encore me direz-vous ?

Oui, une chose perdure ici malgré les couleurs qui changent au fil des mois : l'insouciance. Les soucis s’envolent dès qu’on pose un pied dans cet havre de paix.

Le Canal du Midi est au zénith de ce qu'on appelle la plénitude.


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La marque canal du Midi

Attirer davantage de monde : c’est l’objectif de nombreux partenaires autour de VNF qui lanceront cette marque le 8 juillet. De quoi relancer l’intérêt pour cet ouvrage, classé au patrimoine mondial d